Neuvaine pour Louis XX

Neuvaine du 21 au 29 janvier pour le trentième anniversaire de l’avènement de Louis XX


Ce 30 janvier 2019 ramène le tragique souvenir de la disparition de Monseigneur le Prince Alphonse de Bourbon, duc d’Anjou et de Cadix, de jure Sa Majesté le Roi Alphonse II de France, le 30 janvier 1989, et donc, en vertu des Lois fondamentales du Royaume selon laquelle la succession à la Couronne est immédiate et automatique, c’est aussi le trentième anniversaire de l’avènement de Sa Majesté le Roi Louis XX.

Louis XX

Nous invitons donc tous les membres et sympathisants de la Confrérie Royale, tous les Légitimistes, à préparer cet anniversaire par une neuvaine de prièredu 21 au 29 janvier, à l’intention de Monseigneur le Prince Louis de Bourbon, pour Sa personne, pour Sa famille, pour Sa mission au service de la France.

Pour cette neuvaine nous vous proposons de réciter (ou de chanter) l’hymne « Veni Creator » et d’y rajouter trois oraisons : celles du Saint-Esprit, de la procession du Vœu de Louis XIII et celle pour le Roi.

Vous trouverez ces textes (latin et français) ci dessous, mais également sous forme de fichier pdf aisément imprimable> ici 

Texte latin :
     
Veni, creator Spiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia
Quae tu creasti pectora.
     
Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei,
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.
     
Tu septiformis munere,
Digitus paternae dexterae,
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.
     
Accende lumen sensibus,
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.
     
Hostem repellas longius
Pacemque dones protinus;
Ductore sic te praevio
Vitemus omne noxium.
     
Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.
     
Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In saeculorum saecula. Amen.
     
V. : Emitte Spiritum tuum et creabuntur.
R. : Et renovabis facien terrae.
     
V. : Ora pro nobis, Sancta Regina Galliae.
R. : Ut digni efficiamur promissionibus Christi.
     
V. : Domine, salvum fac Regem.
R. : Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.
            
Oremus :
       
Deus, qui corda fidelium Sancti Spiritus illustratione docuisti, da nobis in eodem Spiritu recta sapere, et de ejus semper consolatione gaudere. 
       
Deus qui sanctissimam Virginem Mariam, genitricem tuam, super choros angelorum exaltatam fidelibus tuis patronam providisti : oculis misericordiae Francorum respicere digneris imperium : quod tutelae ejusdem Virginis Rex piissimus voto perpetuo commendavit.

Quaesumus, omnipotens Deus, ut famulus Tuus Ludovicus Rex noster, qui Tua miseratione suscepit regni gubernacula, virtutum etiam omnium percipiat incrementa quibus decenter ornatus, et vitiorum monstra devitare, hostes superare, et ad Te, Qui via, veritas et vita es, gratiosus valeat pervenire. Per Christum Dominum nostrum.

Amen.
Traduction :
     
Venez, Esprit créateur, Visitez les esprits de ceux qui sont à Vous : Emplissez de la grâce d’en haut Les cœurs que Vous avez créés.
     
Vous qui êtes appelé Consolateur, Don du Dieu très-haut, Source de vie, feu, amour Et onction spirituelle,
     
Vous, septiforme par la fonction, Doigt de la droite du Père, Vous, à juste titre promesse du Père, Inspirant nos langues dans leurs discours,
     
Allumez la lumière en nos sens, Infusez l’amour en nos cœurs, En la faible force de notre corps Donnant force pour résister. 
     
Repoussez au loin l’ennemi Et donnez-nous la paix sans cesse, Qu’ainsi par Vous, guide conducteur,
Nous évitions toute chose mauvaise.
     
Faites que par Vous nous sachions (qui est) le Père, Et que nous connaissions le Fils, Et que nous croyions en tout temps Que Vous êtes l’Esprit des deux.
     
A Dieu le Père soit la gloire, Et au Fils, qui des morts Est ressuscité, et au Consolateur Dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.
     
V. Envoyez Votre Esprit et il se fera une création nouvelle.R. Et vous renouvellerez la face de la terre.
V. Priez pour nous, Sainte Reine de France.R. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de NSJC.V. Seigneur, sauvez le Roi.R. Et exaucez-nous au jour où nous Vous invoquerons.
        
Prions :    
Ô Dieu, qui avez instruit les cœurs des fidèles par la lumière du Saint-Esprit, donnez-nous par ce même Esprit, de comprendre et d’aimer ce qui est bien, et de jouir sans cesse de ses divines consolations.

Ô Dieu , qui après avoir élevé au-dessus des chœurs des anges la Très Sainte Vierge Marie Votre Mère, l’avez donnée comme patronne à Vos fidèles, daignez jeter des regards de miséricorde sur le Royaume de France, que la piété d’un de ses Rois a mis par un vœu perpétuel sous la protection de cette même Vierge.

Nous Vous prions, ô Dieu tout puissant, pour Votre serviteur notre Roi Louis, qui par Votre miséricorde a reçu le gouvernement de ce Royaume : qu’il reçoive aussi l’accroissement de toutes les vertus par lesquelles, ennobli comme il convient à son état, il évitera la laideur des vices, sera vainqueur des ennemis, et Vous soit assez agréable pour parvenir jusqu’à Vous qui êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Nous Vous le demandons par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Ceux qui disposent de beaucoup de temps peuvent également réciter, s’ils le souhaitent, ces  Litanies royales >  ici

21 janvier

Pompe funèbre Louis XVI - Vienne 21 janvier 1815

Pompe funèbre du roi Louis XVI
dans la cathédrale Saint-Etienne de Vienne
le 21 janvier 1815.


21 janvier

Mort du duc d'Orléans

Résultat de recherche d'images pour "henri et jean d'orléans"Henri II d'Orléans

S.A.R. le duc d'Orléans, prince Henri II d'Orléans, est mort ce matin du 21 janvier, date unique s'il en est, à l'âge de 85 ans.

Il est important de rappeler que seul S.M. le Roi, en tant que Chef de la Maison de France, appelée depuis longtemps Maison de Bourbon, est dans la capacité d'octroyer des titres à ses sujets (quand bien même ce serait les siens), sauf quand ces mêmes titres sont héréditaires. 

Le duc d'Orléans est également duc de Valois, de Chartres, de Nemours et de Montpensier, prince de Joinville et sénéchal héréditaire de Champagne, marquis de Coucy et de Folembray, comte de Soissons, de Dourdan et de Romorantin, baron de Beaujolais, etc.
Résultat de recherche d'images pour "jean gaston orléans"
Les nouveaux ducs d'Orléans : 
M. & Mme le duc et la duchesse d'Orléans, et leurs enfants :
Monsieur le Prince-Dauphin (à côté du duc), Antoinette, Louise-Marguerite, Joseph.
Manque la petite Jacinthe, née en octobre dernier.

Son successeur au titre de duc d'Orléans est désormais l'aîné vivant de ses fils, S.A.R. le prince Jean d'Orléans, qui était depuis le décès en 2017 de son propre aîné, feu le prince François : "Monsieur le Prince-Dauphin" en tant que Dauphin d'Auvergne, titre du fils aîné du duc de Montpensier. Titre qui échoit à S.A.R. le prince Gaston.

Le nouveau duc d'Orléans devient le 74e successible à la Couronne de France, et l'empereur du Brésil le 100e. Il y a aujourd'hui 119 princes du sang, successibles à la Couronne.

Précisons encore que le duc d'Orléans n'est pas "Chef de la Maison d'Orléans", la famille Orléans n'étant que la branche cadette de l'unique Maison de Bourbon.


Communiqué de S.M. le Roi

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte


Recommandons au Seigneur le repos de l'âme de cet adversaire acharné de notre Roi depuis sa succession au trône, il y a 30 ans, engageant contre cet enfant orphelin des procès retentissants... et perdus.

La Confrérie royale prie pour la Famille capétienne de manière générale, et pour les princes du sang de manière particulière, fidèle à l'encouragement de M. le recteur du Puy : "Priez pour l'unité de la Maison de France".

De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.
Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.
Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?
Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.
Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.
A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.
Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.
Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.
Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis.

V/ A porta inferi.
R/ Erue, Domine, animam ejus.
V/ Requiescat in pace.
R/ Amen.
V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor ad Te veniat.
Oremus.
Deus, cui próprium est miseréri semper et párcere, te súpplices exorámus pro anima fámuli tui Henrici, quam hodie de hoc sǽculo migráre iussísti : ut non tradas eam in manus inimíci, neque obliviscáris in finem, sed iúbeas eam a sanctis Angelis súscipi, et ad pátriam paradísi perdúci ; ut quia in te sperávit et crédidit, non pœnas inférni sustíneat, sed gáudia ætérna possídeat. Per Christum Dóminum nostrum. 
R/ Amen.

Couronne de Prince du sang.


Prions également pour le nouveau duc d'Orléans, Jean II d'Orléans, à la formation et à la vie plus chrétiennes, afin qu'il tienne droitement son rang de cousin du Roi glorieusement régnant dans nos coeurs et dans nos esprits, avant de l'être effectivement sur le trône restauré.

21 janvier


226e anniversaire du martyre de Louis XVI


Résultat de recherche d'images pour "louis xvi deuil"




De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.
Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.
Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?
Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.
Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.
A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.
Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.
Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.
Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis.

V/ A porta inferi.
R/ Erue, Domine, animam ejus.

V/ Requiescat in pace. 
R/ Amen.

V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor ad Te veniat.

Oremus.

Quaesumus Domine pro tua pietate miserere famuli tui Ludovici : et a contagiis mortalitatis exutum, in aeternae salvationis partem restitue. Per Christum Dóminum nostrum. R/ Amen.



Résultat de recherche d'images pour "louis xvi deuil"

Décès de la princesse de Bauffremont




La Confrérie royale présente 
au prince de Bauffremont,
au prince et à la princesse Jean de Bauffremont
à leur famille
ainsi qu'à l'Institut de la Maison de Bourbon

ses plus sincères condoléances

et les assure de ses prières
pour le repos de l'âme de la princesse,
pour laquelle elle avait eu l'occasion d'offrir 
le Saint-Sacrifice de la Messe.

Requiescat in pace.