2 novembre


Jour des Défunts


En ce jour de la Commémoraison des fidèles défunts, portons dans nos prières tous nos chers ancêtres, ainsi que nos Rois et Reines qui ont fait la France.


Résultat de recherche d'images pour "france deuil roi"


Messe de Requiem célébrée par M. l'abbé Buron à Saint-Nicolas (Paris).
En ce jour de la Commémoraison des fidèles défunts, portons dans nos prières tous nos chers ancêtres, ainsi que nos Rois et Reines qui ont fait la France.

Résultat de recherche d'images pour "missel requiem"

SUFFRAGE POUR TOUS LES DEFUNTS

De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.
Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.
Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?
Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.
Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.
A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.
Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.
Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.
Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis.

V/ A porta inferi.
R/ Erue, Domine, animam ejus.

V/ Requiescat in pace. R/ Amen.

V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor ad Te veniat.

Oremus.
Fidelium, Deus, omnium Conditor et Redemptor, animabus famulorum famularumque Tuarum remissionem cunctorum tribue peccatorum : ut indulgentiam quam semper optaverunt, piis supplicationibus consequantur : Qui vivis et regnas cum Deo Patre in unitate Spiritus Sancti Deus, per omnia saecula saeculorum. Amen.

Afficher l'image d'origine 
« Ô mort réparatrice, viens au secours de l’amour qui s’attarde, et languit, et se lamente ! Je désire me dissoudre et être avec le Christ, dit l’Apôtre. Ô vie longue ! Ô vie amère ! s’écrie Thérèse d’Avila, ô vie où l’on ne vit point ! ô désolante solitude, solitude sans remède ! Quand donc, Seigneur ? Quand ? Jusqu’à quand ? Ô mort, ô mort, comment peut-on te redouter, puisqu’en toi se trouve la vie… Bienheureux, ô bienheureux ceux qui sont écrits au livre de cette éternelle vie ! » (R.P. Sertillanges).

   

Durant cette Octave de la Toussaint (1er-8 novembre), n’oublions pas que la Sainte Église accorde une indulgence plénière chaque jour pour la visite d’un cimetière. Pour jouir d'une indulgence, il faut réciter un Pater, un Ave et un Credo, désirer gagner cette grâce et rejeter toute attache au péché même véniel. Offrons ces indulgences pour les Âmes du Purgatoire.


Requiem aeternam dona eis Domine, 
et lux perpetua luceat eis.
Requiescant in pace. Amen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire