23 janvier

DUCHE DU BOURBONNAIS

Requiescat in pace
Comte Édouard  de Roquefeuil-Anduze
décédé ce lundi 19 janvier 2016.
L'enterrement a lieu ce samedi 23 janvier 2016
à 10h en l'église de Jenzat (Bourbonnais)

Chers amis légitimistes, c'est une grande figure du mouvement légitimiste qui vient de nous quitter. Je vous laisse le soin d'en informer tous les légitimistes du Bourbonnais et des provinces voisines. […] Il serait bon que des légitimistes assistent à cette messe d'enterrement. […]
Bien cordialement
Pierre Bodin,
Président de l’Union des Cercles Légitimistes de France


Messe pour la béatification
de S.A.I.&R. la Servante de Dieu
Zita de Bourbon-Parme
Impératrice & Reine d’Autriche-Hongrie
ce samedi 23 janvier 2016
à 18h30 en l’église Sainte-Élisabeth-de-Hongrie à Paris.

Description de cette image, également commentée ci-après
Il y a 100 ans lors de son couronnement à Budapest

L'association pour la béatification de l'Impératrice Zita organise une messe célébrée samedi 23 janvier à 18H30, par Monsieur l'Abbé Alexander Leonhardt, postulateur de la cause de béatification de la Servante de Dieu Zita, en l'église Sainte-Elisabeth de Hongrie à Paris.
Jean Sévilla, président de l'association donnera une conférence à 16H30 sur le thème : "Charles et Zita d'Autriche, figures de la Miséricorde".
"Il s'agit d'une messe, célébrée par l'association pour la béatification de l'Impératrice Zita, et non d'une " messe de béatification " qui est réservée au pape ou à son représentant. Il est important que toute célébration s'abstienne complètement d'un culte à l'égard de la Servante de Dieu : ce culte, justement est réservé au bienheureux et aux saints" précise l'Abbé Leonhardt.
Pourquoi béatifier ou canoniser ? Le concile demande aux responsables qu'ils enseignent aux fidèles que le culte authentique des saints ne consiste pas tant à multiplier les actes extérieurs mais plutôt à pratiquer un amour fervent, cherchant, pour notre plus grand bien et celui de l'Eglise, à fréquenter les saints pour les imiter, à nous unir à eux pour avoir part à leur sort, à obtenir le secours de leur intercession. Rappelons-nous cette belle phrase de l'Impératrice Zita en forme de credo : "Quoi qu'il arrivât, quoi que j'aie fait, je l'ai fait pour tous ceux qui vécurent avant nous, autour de nous et pour tous ceux qui vivront après nous".
Lorsqu'on autorise l'ouverture d'un procès de béatification, l'évêque se fonde sur des témoignages qui indiquent, de façon aussi objective que possible, que la personne concernée a vécu de façon si vertueuse qu'elle est susceptible de devenir un modèle pour ses frères et soeurs dans la foi et qu'on peut implorer son aide et son intercession. "Le postulateur est le représentant de l'Eglise dans une cause de béatification. Il est au "coeur" du procès et essaye de coordonner les différentes personnes qui, à des titres différents, y sont impliquées. Vous comprendrez que je puis vous dire à quel "stade" la cause se trouve actuellement, car il s'agit d'un véritable "procès" dont les actes ne sont pas public pour l'instant" indique le postulateur.
Pour la Servante de Dieu Zita, plusieurs traits peuvent être relevés, le sens du service déployé dans sa fonction d'impératrice et Reine, l'amour de l'Eglise, la fréquence des sacrements, en particulier la Messe, l'obéissance au Pape, à l'Eglise et à ses enfants. La piété et l'humilité, par la récitation d'une partie de l'Office divin, du chapelet et le choix d'une vie simple. L'union au Christ en tant qu'oblate de l'Abbaye Saint Pierre de Solesmes...Tous ces traits, attestés par des témoignages très concrets, devraient permettre à l'Eglise de se prononcer si Dieu le veut.
"Une messe ne fait pas avancer la cause mais elle réunit les personnes qui sont impliquées ou du moins intéressées par la cause. Le fait qu'il y ait une association qui se réunit et qui fait célébrer des messes montre bien qu'il y a ce qu'on appelle une fama sanctitatis qui continue à se répandre" Abbé Leonhardt.
Fondée en concertation avec Dom Dupont, Père Abbé de Solesmes, et avec l'Archiduc Rudolf d'Autriche, aîné des petits-enfants du Bienheureux Charles d'Autriche et de l'Impératrice Zita, l'Association pour la béatification de l'Impératrice Zita, régie par la loi de 1901, est animée depuis sa création, en 2009, par un conseil d'administration où siègent notamment Jean Sévilla, journaliste et historien et Elisabeth Montfort, ancien député européen.
Sous l'abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l'épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, vierge glorieuse et bénie (extrait du psaume 90).
Eric Muth
Eglise Sainte-Elisabeth de Hongrie, 195 rue du Temple - 75003 Paris

Contact : association-zita@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire