Citation

« Le 6 mars sur Libero, [Antonio] Socci est opportunément intervenu pour critiquer la naissance d'un nouveau parti catholique, après l'expérience du Family Day. L'idée de transformer les associations d'inspiration religieuse en quelque chose de politique, explique Socci, a toujours échoué dans le passé. Mais l'erreur ne concerne pas seulement le temps et la façon dont l'initiative a été annoncée. C'est l'idée-même d'un parti politique catholique, contraint d'accepter les règles de la démocratie relativiste, qui doit être rejetée, alors que les mouvements d'opinion sont en mesure d'influencer la politique de manière bien plus efficace que les partis ».

Pr Roberto de Mattei

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire