Samedi-Saint

Afficher l'image d'origine


Au commencement des temps, au septième jour de la semaine, Dieu se reposa des oeuvres qu'Il avait accomplies en créant le monde et l'humanité et il prescrivit à Ses créatures d'observer elles aussi le repos du sabbat.
A la plénitude des temps, au septième jour de la semaine, le Verbe de Dieu incarné, ayant accompli la rédemption du monde et de l'humanité, Se reposa dans le tombeau des oeuvres qu'Il avait accomplies en Sa douloureuse Passion.
Et tandis que Son corps martyrisé reposait sur la pierre du tombeau, enveloppé d'un linceul, l'âme immortelle de Jésus-Christ descendit dans les enfers où Elle se manifesta aux âmes de tous les hommes qui étaient morts dans tous les siècles et jusqu'à cette heure, depuis Adam jusqu'au bon larron. Aux âmes des justes, elle annonça l'accomplissement de leur foi et de leur espérance et leur prochaine entrée dans le Royaume des Cieux ; aux mauvais et aux démons, elle annonça leur défaite éternelle et la ruine de l'empire de la mort et du mal.
Pendant ce temps, l'Eglise qui revit les mystères de Son Seigneur, se recueille dans le silence, le jeûne et la prière, auprès de Son tombeau, et avec Notre-Dame elle attend confiante le moment de la Résurrection.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire