Maison d'Orléans

Afficher l'image d'origine

Au sujet de la succession à la Prétention

Nouvelles querelles en perspective chez les cousins Orléans


Afficher l'image d'origine


Afficher l'image d'originePrétendant à la succession du "Roi des Français" Louis-Philippe Ier (comment pourrait-il s'octroyer la dignité de successeur de nos rois légitimes, lui qui n'est que le 81e successible actuel à la Couronne de France ?), S.A.R. le duc d'Orléans, Henri, avait, le 18 mai dernier, "organisé sa succession", reconnaissant en son fils aîné, S.A.R. le prince François, son héritier, et successeur à ses prétentions. 
Afficher l'image d'origine
S.A.R. le prince François d'Orléans
(né en 1961), prince du sang et
 82e successible à la Couronne de France.
     
     En droit français, c'est bien lui, en effet, qui héritera du titre de duc d'Orléans, sauf décision contraire de S.M. le Roi.

     Le prince Henri d'Orléans affirmait dans le magazine Point de vue (n° 3539, pp. 54-57) qu'à sa mort, son fils aîné serait entouré d'un Conseil de régence composé de son frère Jean, de son oncle Jacques, de son cousin Charles-Louis et de deux autres personnes. Il souffre en effet d'un handicap mental profond, comme sa soeur Blanche (sa cadette d'un an), du fait d'une toxoplasmose contractée pendant la grosse de leur mère. 

Photographie officielle de S.A.R.
le prince Jean d'Orléans, sur son site.
Au mépris du "droit dynastique français" qu'il invoque, violant la Loi fondamentale d'indisponibilité de la Couronne de France, et en pied de nez à la décision de son père le duc d'Orléans, S.A.R. le prince Jean d'Orléans, s'appuyant sur une affirmation délirante de feu le duc d'Orléans, son grand-père, en date du 25 septembre 1981, vient de déclarer le 1er août qu'il était le successeur attitré et de droit de son père, préparant la voie à de nouvelles disputes au sein de la branche cadette de la Maison de France.
     Le prince viole évidemment le droit de Monseigneur le Dauphin, Louis de France, en utilisant ses armes en en-tête.
ADDENDUM : S.A.R. le prince Charles-Philippe d'Orléans, qui usurpe quant à lui le titre de courtoisie de S.M. le Roi, vient d'apporter son soutien à son cousin le prince Jean : "Ce communiqué est concis et clair, il ne laisse planer aucun doute sur la succession de la Maison Royale de France. C'est courageux de la part du Prince Jean d'affronter ainsi son père. Bravo !!!".


d'Orléans

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire