Citation

Afficher l'image d'origine
« Nous, les Catholiques, n’avons aucune raison de célébrer le 31 octobre 1517, la date qui marque le début de la [prétendue, NDLR] Réforme et qui mena à la rupture du Christianisme occidental. 
Si nous sommes convaincus que la Révélation divine est restée inchangée et préservée à travers les Écritures et la Tradition, dans la doctrine de la foi, dans les sacrements, dans la constitution hiérarchique de l’Église, fondée sur le sacrement de l’ordination sacerdotale, nous ne pouvons accepter qu’il existe des raisons suffisantes pour se séparer de l’Église ».
Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire