Maison du Roi

Louis XX au Mont-Athos

Drapeau de République monastiquedu Mont-Athos





Fresque représentant l'empereur Dušan à Lesnovo, en Macédoine
S.M. le Roi s'est rendu le 19 septembre dernier au monastère de Chilandariou au Mont-Athos (l'île interdite aux femmes pour être toute consacrée à la Très Sainte Vierge Marie) pour une visite de 36 heures. L'archimandrite Méthode, supérieur du monastère, a offert à l'aîné des Capétiens une copie du Code de lois de l'empereur saint Etienne IV Douchan (1308-1355), empereur des Serbes et des Grecs, et second texte majeur de la Serbie médiévale. Sa Majesté lui a quant à lui offert une médaille de son ancêtre saint Louis, frappée par la Monnaie de Paris.
   La "Grande Laure" de saint Sabas, où mourut l' "Exarque des solitaires", devint un monastère cénobitique et eut une importance capitale dans l'histoire du monachisme oriental. Y fut élaboré le typikon (qui fixe le déroulement des célébrations liturgiques) et composé de nombreux hymnes. C'est là que vécurent les saints Jean DamascèneCôme de Maïouma et André de Crète.






L'empire serbe à la mort de Douchan (1355).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire