Neuvaine à l'Immaculée Conception

Afficher l'image d'origine
(29 novembre - 7 décembre)

Afficher l'image d'origine
Peinture de Murillo, au Prado, Madrid.



3 – Sicut lilium inter spinas : inter filias sic tu Virgo benedicta.
Tuum refulget vestimentum ut nix candidum ;
sicut sol facies tua.
4 – In te spes vitae et virtutis, omnis gratia et viae et veritatis.
Post te curremus in odorem suavissimum
trahentium unguentorum.
5 – Hortus conclusus, fons signatus, Dei Genitrix, et gratiae paradisus.
Imber abiit et recessit, hiems transiit,
jam flores apparuerunt.
6 – In terra nostra vox audita, vox dulcissima : vox turturis, vox columbae.
Assume pennas, o columba, formosissima !
Surge, propera et veni.
3 – Comme le lis entre les épines : ainsi êtes vous entre les jeunes filles, ô Vierge bénie.
Votre vêtement resplendit blanc comme la neige ; votre visage est semblable au soleil.
4 – En vous réside l’espoir de la vie et de la vertu, toute grâce de conduite et de vérité.
A votre suite nous courrons à l’odeur très suave de vos parfums qui nous attirent.
5 –  Jardin clos, fontaine scellée, ô Mère de Dieu, paradis de la grâce. La pluie a cessé et s’en est allée, l’hiver est passé, déjà les fleurs sont apparues.
6 –Sur notre terre, une voix s’est fait entendre, une très douce voix : voix de la tourterelle, voix de la colombe. Prenez votre vol, ô colombe infiniment belle !
Levez-vous, hâtez-vous et venez.

Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire