Terre Sainte

Etonnante restauration au Saint-Sépulcre


Pour la première fois depuis deux cents ans (1810 précisément, après un incendie), des travaux ont été entrepris du 26 au 29 octobre autour de la pierre sur laquelle Notre Seigneur a reposé durant Sa mort, et doivent se poursuivre jusqu'à Pâques 2017, permettant à l'équipe d'experts grecs et à la National Geographic Society d'analyser matériaux et structures. Trois jours durant, la plaque de marbre recouvrant la tombe a été déplacée afin de permettre aux ouvriers de pénétrer dans l'édicule de marbre surplombant le site de la Résurrection du Christ, et dont la structure métallique peine à soutenir les blocs de marbre. Grecs-orthodoxes, Franciscains et Arméniens financent les travaux et la future reconstruction à l'identique de l'édicule. Le Pr Antono Moropoulou, de l'Université nationale technique d'Athènes, a affirmé au Figaro qu'à l'ouverture de la dalle de marbre, les travaux ont été compliqués "par des perturbations électromagnétiques d'une ampleur tout à fait inhabituelle" : "Certains de nos appareils ont même complètement cessé de fonctionner". Les Hiérosolymitains parlent également d'une suave odeur répandue alors dans tout le Saint-Sépulcre, ce que relaie également la presse internationale sans s'émouvoir... (source)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire