Citation

"Ce que je vais dire maintenant n'entre pas en contradiction avec ma soumission et mon obéissance à l'autorité suprême de l'Eglise. Je désire profondément et humblement servir Dieu, l'Eglise et le Saint-Père, avec dévotion, sincérité, et un attachement filial. Mais voici mon espérance : si Dieu le veut, quand Il le voudra et comme Il le voudra, en liturgie, la réforme de la réforme se fera. Malgré les grincements de dents, elle adviendra, car il en va de l'avenir de l'Eglise. Abîmer la liturgie, c'est abîmer notre rapport à Dieu et l'expression concrète de notre foi chrétienne. [...] 
     Les médias ont totalement envahi et transformé en spectacle le Saint-Sacrifice de la messe, mémorial de la mort de Jésus sur la Croix pour le salut de nos âmes. Le sens du mystère disparaît par des changements, de adaptations permanentes, décidés de façon autonome et individuelle pour séduire nos mentalités modernes profanatrices, marquées par le péché, le sécularisme, le relativisme et le refus de Dieu. 
Résultat de recherche d'images pour "destruction église"
     Dans beaucoup de pays occidentaux, nous voyons les pauvres quitter l'Eglise catholique, car celle-ci a été prise d'assaut par des personnes mal intentionnées qui font figure d'intellectuels et qui méprisent les petits et les pauvres. Voilà ce que le Saint-Père doit dénoncer haut et fort. Car une Eglise sans les pauvres n'est plus l'Eglise, mais un simple 'club'. Aujourd'hui en Occident, combien de temples vides, fermés, détruits ou transformés en structures profanes au mépris de leur sacralité et de leur destination originelle".
Cardinal Robert Sarah

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire