Citation

Résultat de recherche d'images pour "république"

République toujours plus mortifère

L'Assemblée coupable de délit d'entrave 
à la vie et à la vérité...

"Je suis la Voie, la Vérité et la Vie".
N.S. Jésus-Christ

Résultat de recherche d'images pour "république"

Les députés ont adopté de nouveau, hier [26 janvier 2017], la proposition de loi interdisant de dire la vérité sur l’avortement. Voici le texte intégral de l’annonce sur le site de l’Assemblée nationale, à la fin de la retranscription des débats :
(La proposition de loi est adoptée.)

C’est tout. On ne saura pas par quel mode de scrutin, ni combien de députés… [...] Telle est la démocratie quand elle prend une mesure liberticide.   Puisque le texte avait été modifié du tout au tout par le Sénat, et que la commission paritaire mixte ne pouvait pas trouver un texte commun, il a fallu revenir devant l’Assemblée. Et maintenant il faut retourner devant le Sénat. On voit que la « procédure d’urgence » (car il n’y avait rien de plus urgent) commence à prendre du temps…

Voici l'intervention de Mme Maréchal-Le Pen, intervention courageuse mais dont les prémices - bien que vraies hélas parmi le bien-nommé "spectre" républicain (hormis la notable exception du député Bompard) - sont un scandale qui crie justice :
"Personne aujourd'hui dans le spectre politique ne menace la légalité de l'avortement ou son libre accès".

"Vous avez devant vous un 'accident' qui se vit bien et qui préfère aujourd'hui être devant vous, à vous dire vos vérités, plutôt que d'avoir été avortée. (…) La réalité c'est que vous êtes des féministes ringardes. Les dinosaures politiques d'un temps 'soixante-huitard' révolu (...) Vous êtes la honte du combat des femmes (...), complètement à côté de la plaque". (source)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire