Héraldique

Cadeau de Noël des Orléans

Afficher l'image d'origine
"Don Alfonso [...] est l’Aîné des branches légitimes de la Maison de Bourbon".

A l'occasion des festivités de Noël, le blogue orléaniste La Couronne a publié un article au sujet des armes qu'il aimerait imposer à Mgr le duc d'Anjou, et dont voici un extrait intéressant (les caractères gras et colorés sont de nous, ainsi que les notes NDLR) :
Résultat de recherche d'images pour "guillemets"Les armes de don louis dit louis xxRésultat de recherche d'images pour "guillemets"
Si ces armes sont peut-être employées par les Espagnols - d'où leur forme... -
pour Mgr le duc d'Anjou en tant que prince espagnol,
l'auteur devrait savoir qu'une même personne peut porter plusieurs blasons différents selon ses dignités
(les rois légitimes de France n'indiquent pas toujours le royaume de Navarre dans leur blason par exemple).

"Don Alfonso de Borbón y Dampierre sera créé « Duc de Cadix » le 22 Novembre 1972, jour de la naissance de son fils aîné, Don Francisco de Asis de Borbón (qui décèdera en 1984). Comme tout prince, il fallait lui attribuer des armoiries. En 2004, le roi d’armes Vicente de Cadenas y Vicent publia un très excellent article dans lequel il publie que Don Alfonso reçut comme armoiries : « d’azur à trois fleurs de lis d’or et à la bordure de gueules (qui est Anjou), sur-le-tout d’azur à trois fleurs de lis d’or (qui est de France moderne) », et ce en conformité avec le fait qu’il est issu d’une branche morganatique [NDLR : les rois d'Espagne portent eux aussi l'écu d'Anjou sur-le-tout, tandis que les familles du duc de Séville, de duc de Sainte-Hélène et du marquis de Squilache portent les pleines armes d'Anjou, dites "Bourbon" en Espagne]. Ce « sur-le-tout » est là pour représenter le fait qu’il est l’Aîné des branches légitimes de la Maison de Bourbon, ce qui ne lui donne aucun droit à la couronne de France". [NDLR : ? L'orléanisme s'oppose en effet aux Lois fondamentales de primogéniture mâle et d'indisponibilité de la Couronne. Quant aux mariages morganatiques, ils n'ont d'influence ni sur la dévolution de la Couronne en France, ni sur l'héraldique française]



Dans son article, l'auteur attribue les armes "d'Anjou" aux seuls descendants "morganatiques" de Philippe V, alors que ce sont également jusqu'à ce jour les armes "sur-le-tout" des Bourbons d'Espagne, comme le prouvent les armoiries du roi d'Espagne régnant, S.M. le roi Philippe VI d'Espagne :

Felipe VI

Le roi Alphonse XIII, devenant le 29 septembre 1936 - durant son exil (14 avril 1931) - roi de France de jure, fit ajouter "sur-le-tout" de ses armes les pleines armes de France :

Alphonse XIII
Alphonse XIII d'Espagne (1886-1936).
Résultat de recherche d'images pour "blason alphonse xiii" Afficher l'image d'origine
Alphonse, roi de France (Ier) et d'Espagne (XIII) (1936-1941).

Jacques-Henri, duc de Ségovie et
Infant d'Espagne (de 1938 à 1941).
Avant que ses descendants, Jacques-Henri VI, duc d'Anjou et de Ségovie ayant renoncé à ses droits sur l'Espagne (définitivement en 1969), et le fils de celui-ci, Alphonse II, duc de Cadix et d'Anjou, n'adoptassent le parti franco-espagnol ci-dessous, qu'aurait été bien inspiré de faire Alphonse Ier... :
Description de cette image, également commentée ci-après
Henri VI (1941-1975) et Alphonse II (1975-1989).

Et que leur descendant, Mgr le duc d'Anjou, de jure S.M. le roi Louis XX, n'adoptât les pleines armes de France, aussi utilisées par son père Alphonse :


Coat of Arms of Kingdom of France.svg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire