Citation

Résultat de recherche d'images pour "hérésie"

Le pape Innocent III, en 1215  lors du concile de Latran IV, précise sur les hérétiques :
« Nous excommunions et jetons l’anathème sur toute hérésie s’élevant contre cette sainte foi, orthodoxe et catholique que nous avons exposé ci-dessus, nous condamnons tous les hérétiques, quels que soient les noms qu’ils peuvent porter. Ils ont des visages différents, certes, mais leurs queues sont liés entre eux dans la mesure où ils se ressemblent dans leur orgueil ». 
En 1441, lors du concile de Florence, le pape Eugène IV, dans Cantate Domino, enseigne :
« La sainte Église romaine croit fermement, professe et prêche que tous ceux qui sont en dehors de l’Église catholique, et non seulement les païens, mais aussi juifs ou hérétiques et schismatiques, ne peuvent pas participer à la vie éternelle et iront dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et ses anges, sauf s’ils sont unis à l’Église avant la fin de leur vie ».
Le pape Léon XIII, dans sa lettre encyclique Satis Cognitum du 29 juin 1896 écrit :
« La pratique de l’Église a toujours été la même, comme le montre l’enseignement unanime des Pères, qui avaient coutume de tenir le plus à l’extérieur de la communion catholique, et étranger à l’Église, celui qui voudra s’éloigner le moins du monde de n’importe quel point de la doctrine proposée par l’autorité de son Magistère ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire