Roumanie

Il est étonnant pour un roi de chercher une double nationalité. S.M. la reine titulaire de Roumanie, la princesse Marguerite, une étiquette sur la poitrine, a dû, comme un vulgaire quidam, attendre son tour pour prêter serment. « Notre volonté est de respecter l’égalité entre tous les citoyens en même temps que leur sphère privée », a osé dire Vincent Grandjean, le chancelier de l’Etat de Vaud qui présidait la cérémonie.
« Notre famille royale et le canton de Vaud, la Suisse, partageons une histoire commune. Je suis née à Lausanne. Je me suis mariée à Lausanne. La Suisse, c’était ma seule patrie lorsque ma famille était en exil. Aujourd’hui, je la remercie pour tout ce qu’elle a fait pour nous. La Suisse est ma patrie d’adoption, mais j’ai le sang roumain ».
Son père, S.M. le roi Michel, vit toujours en Suisse. Lorsque la famille royale de Roumanie vivait en exil, elle disposait de passeports diplomatiques danois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire