13 août

1430e anniversaire de la mort
de sainte Radegonde,
reine de France

Résultat de recherche d'images pour "sainte radegonde"

Fille du roi Berthaire de Thuringe, elle avait treize ans quand les fils de Clovis s'entendirent pour assassiner son père et s'emparer de son pays, en 531. Elle échut comme butin de guerre à Clotaire, alors roi de Soissons qui voulut l’épouser à Vitry-en-Artois. Celle-ci tenta d'abord de s'enfuir dans les alentours de Péronne. Rattrapée, elle dut se résoudre à la cérémonie, présidée par l'évêque Saint Médard, à Soissons. Elle devint reine durant une vingtaine d'années, épouse d'un mari brutal et débauché. Elle ne tremblait pas devant lui, le laissant s'empiffrer et s'enivrer, tandis qu'à la même table elle mangeait sobrement ses lentilles et son pain sec. En 555, les Thuringeois s'étant révoltés, Clotaire tua son frère et elle obtint d'entrer en religion. Devant l'hésitation de saint Médard à la consacrer religieuse, elle le menaça :« Si tu tardes à me consacrer et que tu craignes un homme plus que Dieu, le Pasteur te demandera compte de l'âme de ta brebis ». Elle fit d'abord un pèlerinage à Tours sur le tombeau de Saint Martin. Elle alla ensuite demander conseil à Saint Jean de Chinon qui vivait dans un ermitage troglodyte lequel existe toujours au-dessus de la ville. Elle se rendit ensuite sur la terre de Saix, Vienne, que Clotaire lui avait donnée et y fonda un oratoire et un hospice où elle s'occupait elle-même des malades : c'était un des premiers hospices organisés en France. Mais Clotaire, qui avait d'abord accepté la vocation de la reine, changea d'avis : il envoya une troupe à Saix pour la ramener à la cour. Lorsque les soldats s'annoncèrent en vue de Saix, Radegonde s'enfuit vers le Sud à travers un champ d'avoine que des ouvriers étaient en train de semer. C'est alors que se produisit le "miracle des avoines", la sainte reine fit instantanément pousser l'avoine pour s'y cacher. Questionnés par les poursuivants, les moissonneurs purent affirmer qu'ils n'avaient vu personne dans le champ depuis le temps où cette avoine avait été semée. À partir de ce moment, Clotaire lui laissa suivre son chemin vers une vie consacrée à la religion. Elle fonde le monastère de la Sainte Croix à Poitiers où elle se retira, selon les règles monastiques de Saint Césaire d'Arles (après deux siècles, la règle de Saint Benoît sera ensuite adoptée). Le 25 octobre 552 (ou 553), elle entra dans le monastère Notre-Dame (placé sous la protection du Saint-Siège pour être libre du pouvoir épiscopal) accompagnée de plus de 200 jeunes filles de la noblesse franque et en présence d'une grande foule. Elle leur donna une abbesse en la personne de Sainte Agnès de Poitiers, elle-même gardant des tâches humbles comme la vaisselle ou le balayage. Elle y passa trente années de bonheur et de paix. Saint Venance Fortunat, futur évêque de Poitiers, fut son confident et composa pour elle l’admirable hymne du "Vexilla Regis"

Elle mourut le 13 août 587, à 68 ans, dans le monastère Notre-Dame. Elle fut enterrée dans l'église abbatiale Sainte-Marie-hors-les-murs (aujourd'hui Sainte-Radegonde) à Poitiers. Pendant les invasions normandes, sa dépouille fut emmenée à l'abbaye Saint-Benoît de Quinçay, puis ramenée à Poitiers en 868. De nombreux miracles lui sont attribués, ce qui attira de nombreux pèlerins. Elle fut déclarée sainte peu de temps après sa mort. Ses litanies, très proches de celle de la Vierge, avec toutefois des éléments poitevins, l'invoquent principalement comme "Reine de la Paix". Le Christ dans une vision lui a dit : « Pourquoi te faire tant souffrir ? Sache que tu es une des plus belles perles de mon diadème ». [Source]

Seigneur, ayez pitié de nous.
Ô Christ
, ayez pitié de nous.
Seigneur
, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, --> priez pour nous
Sainte Radegonde, --> priez pour nous
Fille du Très-Haut, --> priez pour nous
Reine devenue servante du Royaume, --> priez pour nous
Miroir d’humilité, --> priez pour nous
Modèle de la vie consacrée, --> priez pour nous
Exemple de sainteté, --> priez pour nous
Parée de grâce et de sagesse, --> priez pour nous
Joyau de la couronne du Christ, --> priez pour nous
Guide pour les puissants, --> priez pour nous
Inspiratrice de paix entre les nations, --> priez pour nous
Gardienne de la foi des peuples, --> priez pour nous
Passionnée de la Croix de Jésus, --> priez pour nous
Assidue à la prière et au travail, --> priez pour nous
Attentive aux pauvres, --> priez pour nous
Libératrice des prisonniers, --> priez pour nous
Secours des malades, --> priez pour nous
Favorisée des grâces du Seigneur, --> priez pour nous
Protectrice des Poitevins, --> priez pour nous
Refuge inébranlable aux temps de détresse, --> priez pour nous
Recours des naufragés, --> priez pour nous
Réconfort des affligés, --> priez pour nous
Auxiliaire des merveilles de Dieu, --> priez pour nous
Victorieuse de forces du mal, --> priez pour nous
Fervente du mystère eucharistique, --> priez pour nous
Levain de sainteté, --> priez pour nous
Mère d’une lignée interrompue de moniales, --> priez pour nous
Toute au Seigneur dans la mort comme dans la vie, --> priez pour nous
Déposé dans un tombeau où convergent misères et grâces, --> priez pour nous
Associée aux anges et aux saints, --> priez pour nous

V. Priez pour nous, sainte Radegonde
R. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ

Prions : Seigneur, accordez-nous toujours le secours que nous attendons de l’intercession de sainte Radegonde, la reine moniale incomparable. Ainsi, éprouverons-nous d’un cœur joyeux les effets de Votre immense amour. Par Jésus-Christ notre Seigneur.

Sainte Radegonde, priez pour nous et pour votre Royaume !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire