"Viens, mon pauvre enfant, ne songeons pas à nous, mais à nos maîtres !" (Marie de Brunet, comtesse douairiaire de Neuilly, lectrice de la reine, à son jeune fils).

le banquet des gardes du corps en 1789

"Venez-vous nous assassiner, ou défendre avec nous votre roi ?" (M. de Chavannes, brigadier des gardes du corps).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire