Eucologe





L’image contient peut-être : texte


Pour le Roi
DOMINE SALVUM FAC REGEM

V/ Domine salvum fac Regem.
R/ Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.

V/ Fiat manus Tua super virum Dexterae Tuae.
R/ Et super filium hominis quem confirmasti Tibi.

Oremus.
Quaesumus, omnipotens Deus, ut famulus Tuus Ludovicus Rex noster, qui Tua miseratione suscepit regni gubernacula, virtutum etiam omnium percipiat incrementa quibus decenter ornatus est, et vitiorum monstra devitare, hostes superare, et ad Te, Qui via, veritas et vita es, gratiosus valeat pervenire. Per Christum Dominum nostrum.


Nous Vous prions, ô Dieu tout puissant, pour Votre serviteur notre Roi Louis, qui par Votre miséricorde a reçu le gouvernement de ce Royaume : qu'il reçoive aussi l'accroissement de toutes les vertus par lesquelles, ennobli comme il convient à son état, il évitera la laideur des vices, sera vainqueur des ennemis, et Vous soit assez agréable pour parvenir jusqu'à Vous qui êtes la Voie, la Vérité et la Vie. Nous Vous le demandons par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.



Pour la Reine
DOMINE SALVAM FAC REGINAM

V/ Domine salvam fac Reginam.
R/ Et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.

V/ Domine exaudi orationem meam.
R/ Et clamor meus ad Te veniat.

Oremus.
Deus, Cui omnis potestas et dignitas famulatur, da huic famulae Tuae Mariae Margaritae Reginae nostrae prosperum suae dignitatis effectum, in qua semper Te timeat, Tibique jugiter placere contendat. Per Christum Dominum nostrum.


Ô Dieu, Que tout pouvoir et toute dignité doit servir, donnez à Votre servante, notre Reine Marie-Marguerite, les conséquences prospères de sa dignité, afin que par elle, elle Vous craigne toujours, et essaie constamment de Vous plaire. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


Prières de Madame Elisabeth de France

Afficher l'image d'origine
Que m'arrivera-t-il aujourd'hui, ô mon Dieu, je l'ignore ?
Tout ce que je sais, c'est qu'il ne m'arrivera rien que Vous ne l'ayez prévu de toute éternité.
Cela me suffit, ô mon Dieu pour être tranquille.
J'adore Vos desseins éternels, je m'y soumets de tout mon cœur.
Je veux tout, j'accepte tout, je Vous fais le sacrifice de tout et j'unis ce sacrifice à celui de Votre cher Fils, mon Sauveur, Vous demandant, par son Sacré-Cœur et par Ses mérites infinis, la patience dans nos maux et la parfaite soumission qui Vous est due pour tout ce que Vous voudrez et permettrez.
C'est moins pour le Roi que pour son peuple que j'adresse au Ciel mes prières. Daigne le Ciel se laisser fléchir et jeter sur la France un regard de miséricorde.


Ex-voto envoyé par Madame Elisabeth à la cathédrale de Chartres - 1791
Double ex-voto en vermeil offert en 1791
par Mme Elisabeth de France à Notre-Dame de Chartres
pour la conservation de la foi catholique en France.
« Ô Vierge sainte ! Vous avez toujours si spécialement protégé la France... Tant de monuments nous attestent combien elle vous a toujours été chère ! Et à présent qu’elle est malheureuse, et plus malheureuse que jamais, elle semble vous être devenue étrangère !... Il est vrai qu’elle est bien coupable !... Mais tant d’autres fois elle le fut, et vous lui obtîntes son pardon !... D’où vient donc qu’aujourd’hui vous ne parlez plus en sa faveur ?... car si vous disiez seulement à votre Divin Fils : « Ils sont accablés de maux », bientôt nous cesserions de l’être... Qu’attendez-vous donc, ô Vierge sainte ? Qu’attendez-vous, pour faire changer notre malheureux sort ? Ah ! Dieu veut peut-être qu’il soit renouvelé par nous, le vœu que fit un de nos rois pour Vous consacrer la France... Eh bien ! ô Marie, ô très Sainte Mère de Jésus-Christ ! Nous Vous la vouons, nous Vous la consacrons de nouveau ! Si cet acte particulier pouvait être le prélude d’un renouvellement plus solennel et public... Ou si plutôt elle pouvait retentir depuis le trône jusqu’aux extrémités du royaume, cette parole qui lui a attiré tant de bénédictions. Vierge sainte, nous nous vouons tous à Vous, mais le désir que nous en avons ne peut-il pas y suppléer ?... Mais les liens sacrés qui nous unissent à tous les habitants de ce royaume comme à nos frères, mais la charité qui étend nos vues et dilate nos cœurs pour les comprendre tous dans notre offrande, ne peut-elle pas donner à une consécration particulière le mérite de l’efficacité d’une Consécration générale ?... Nous Vous en prions, ô Vierge sainte !... Nous Vous en conjurons !... Nous l’espérons et, dans cette confiance, nous Vous offrons notre Roi, notre Reine et sa famille, nous Vous offrons nos princes, nous Vous offrons nos armées et ceux qui les commandent, nous Vous offrons nos magistrats ; nous Vous offrons toutes les conditions et tous les états ; nous Vous offrons surtout ceux qui sont chargés du maintien de la religion et des mœurs. Enfin, nous Vous rendons la France tout entière. Reprenez, ô Vierge sainte, vos premiers droits sur elle ; rendez-lui la Foi, rendez-lui votre ancienne protection, rendez-lui la paix. Rendez-lui, rendez-lui Jésus-Christ qu’elle semble avoir perdu. Enfin que ce royaume, de nouveau adopté par vous, redevienne tout entier le royaume de Jésus-Christ… Ainsi soit-il ».


Prière de Marie-Antoinette au Temple


Ô Jésus-Christ ! Tous les cœurs de ce royaume, depuis le cœur de notre auguste monarque jusqu’à celui du plus pauvre de ses sujets, nous les réunissons par les désirs de la charité, pour vous les offrir tous ensemble.
Oui, Cœur de Jésus, nous vous offrons notre patrie toute entière et les cœurs de tous ses enfants.
Ô Vierge Sainte, ils sont entre vos mains ; nous les avons réunis, en nous consacrant à vous, comme à notre protectrice et Mère.
Aujourd’hui, nous vous en supplions, offrez-les au Cœur de Jésus. Présenté par vous, Il les recevra, Il leur pardonnera, Il les bénira, Il les sanctifiera, Il sauvera la France tout entière, Il y fera revivre la Sainte Religion.




Litanies royales (1622)

Litanies et Prières royales, que tous catholiques doivent dire pour prier Dieu pour notre grand Roy Louis, afin que les Prières de ses Peuples et intercessions de la glorieuse Vierge Marie, il puisse obtenir victoire, sur les rebelles ses ennemis. 

Litanies royales pour dire durant les processions en tout temps

Kyrie eleison. Christe eleison. Kyrie eleison. 
Christe audi nos Christe exaudi nos.

Pater de Coelis Deus, Salvum fac regem nostrum Ludovicum. 
Rex salvator mundi Deus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum.
Rex mundi Creator, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex lucis aeternae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex coelestis gloriae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex tremendae Majestatis, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex pacifice, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Christe Messias, salvum fac Regem nostrum Ludovicum.
Rex aeterne Deus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Sanctorum Agminum, salvum fac regem nostrum Ludovicum. 
Rex Angelorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Prophétarum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Apostolorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Martyrum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Confessorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex sanctorum Virginum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Iustorum merces, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex bonitatis origo, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex fons pietatis, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex mitis ad ignoscendum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex multae misericordiae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex pater totius consolationis, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex sol occasum nesciens, salvum fac Regem nostrum Ludovicum.
Rex scutum et fides Abraham, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex filii David, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex spiritus Heliae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Dominus Noster, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex legifer noster, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex salvator noster, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex cuius misericordiae non est numerus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Via, Veritas et Vita, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex cui vivimus, movemur et sumus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex conterens malleum unisersae terrae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex fortis et potens in praelio, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Dominus Deus Sabaoth, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui fecisti magnalia Aegypto, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui terribilis in mari rubro, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui mirabilia in terra Chanaan, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui firmasti terram super aquas, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui perfudisti Aegyptum cum progenitis eorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum.
Qui posuisti mare in divisiones, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui excussisti pharaonem cum virtute sua in mari rubro, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui avertisti captivitatem Iacob, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui educis vinctos in fortitudine, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui traduxisti populum tuum per desertum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui eduxisti mel de petra et oléum de saxo durissimo, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui cibasti Israël de adipe fruimenti, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui converti petram in stagna aquarum, et rupes in stagna aquaru, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui percussisti Reges magnos, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui das salutem Regibus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui ponis nubem ascensum tuum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui ascendis super pennas ventorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui das escam omni carne, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui ponis fines tuos pacem, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui in humilate nostrae memor fuisti nostri, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Qui solus habes immortalitem, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex expectatio gentium, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex gloriae Israël, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex verbum caro factum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex nobis datus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex pro nobis datus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex pro nobis sanguinem fundes, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex pro nobis mortem passus, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex stimulis mortis, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex morsus inferni, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex horror daemonum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex resurrectio et vita mortuorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex illuminatio caecorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex auditus surdorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex lingua mutorum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex per quem reges regnant, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex vera spes principium, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex clypeus regnum, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex Dominus dominantium, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex oculus universi orbis, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 
Rex coeli et terrae, salvum fac Regem nostrum Ludovicum. 

Propitius esto Regi, te rogamus audi nos Ab omni malo, libera eum Domine. 
Ab omni peccato, libera eum Domine. 
Ab ira tua, libera eum Domine. 
A subitanea et improvisa morte, libera eum Domine. 
Ab insidiis diabolis, libera eum Domine. 
Ab odio et omni mala voluntate, libera eum Domine. 
A fulgura et tempestate, libera eum Domine. 
A morte perpetua, libera eum Domine. 
Per mysterium incanationis tuae, libera eum Domine. 
Per adventum tuum, libera eum Domine. 
Per Nativitatem tuam, libera eum Domine. 
Per sanctum Baptistum et ieiunium tuum, libera eum Domine. 
Per mortem et sepulturam tuam, libera eum Domine.
Per sanctam Resurrectionem tuam, libera eum Domine. 
Per admirabilem Ascensionem tuam, libera eum Domine. 
Per adventum Spiritus sancti Paracleti, libera eum Domine.
In die Iudicii, libera eum Domine. 

Ut Ecclesiam tuam sanctam tueatur ac protegat, Te rogamus audi nos. 
Ut mentem suam ad Coelestia desideria, Te rogamus audi nos. 
Ut victor exeat ab omnibus inimicis suis, Te rogamus audi nos. 
Ut Hostes suos superet, Te rogamus audi nos. 
Ut virtutum omnium percipiat incrementa, Te rogamus audi nos. 
Ut pacem suorum regnorum conferare digneris, Te rogamus audi nos. 
Ut omnes consilium suum confirmes, Te rogamus audi nos. 
Ut fis memor sacrificii sui, Te rogamus audi nos. 
Ut impleas omnes petitiones illius, Te rogamus audi nos. 
Ut exaudias illum de coelo sancto tuo, Te rogamus audi nos. 
Ut saluum facias illum, Te rogamus audi nos. 

Fili Dei, Salvum fac regem. 
Fili Dei, Salvum fac regem. 
Fili Dei, Salvum fac regem. 

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, parce regi Domine. 
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, exaudi vocem orationis eius. 
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, salvum fac Regem et exaudi nos in die qua invocaverimus Te.

V/ Fiat manus Tua super virum Dexterae Tuae.
R/ Et super filium hominis quem confirmasti Tibi.

Oremus.
Quaesumus, omnipotens Deus, ut famulus Tuus Ludovicus Rex noster, qui Tua miseratione suscepit regni gubernacula, virtutum etiam omnium percipiat incrementa quibus decenter ornatus est, et vitiorum monstra devitare, hostes superare, et ad Te, Qui via, veritas et vita es, gratiosus valeat pervenire. Per Christum Dominum nostrum.


"Pro Rege"

*

Messe votive pour le Roi

de nos antiques missels 
français antérévolutionnaires





Oraisons pour la Famille royale 

(le Roi et sa Famille)




Oraisons pour le Roi et son Armée



Oraisons pour la grossesse de la Reine

ou de la Dauphine


Oraisons pour demander un Dauphin


Oraisons pour les Enfants de France


Oraisons pour a réunion des Etats généraux 

ou des Etats d'une Province


Oraisons pour demander le secours céleste contre les Infidèles menant la guerre contre le peuple chrétien


Oraisons après la victoire



Oraisons pour une cité et ses habitants



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire